Le sang des 7 rois – Livre I de Régis Goddyn

C’est comme un pèlerinage, durant lequel chaque année nous nous rendons à Nantes, à l’angle de la place Royale pour y retrouver notre petite boutique des éditions l’Atalante. C’est avec un plaisir non fin que nous y scrutons les dernières sorties, les petites pépites et les grands auteurs. Et une fois n’est pas coutume, c’est sur les conseils avisés de notre libraire préférée que j’ai découvert le roman de Régis Goddyn, Le sang des sept rois.

Le-sang-des-7-rois_6150Dans la paisible contrée d’Hautterre, nichée au creux des montagnes, la vie des habitants y est bouleversée le jour où deux enfants sont mystérieusement enlevés. Face à ce singulier événement le vicomte est amené à déclencher le Pacte, ce mystérieux serment qu’il dû prêter lors de son intronisation. Et par lui, le vicomte d’Hautterre se voit dans l’obligation notamment de répondre à toutes les exigences des Capitaine-Ambassadeur-militaire ou encore d’accéder à toutes les injonctions des théocrates de brûler les hommes, femmes ou enfants qu’ils viseront.

C’est sur une couverture superbement illustrée par Yann Tisseron que s’ouvre le roman de Régis Goddyn. Nous y suivons le périple d’Orville, simple sergent devenu Capitaine-Ambassadeur-militaire. L’homme se voit confier la mission de suivre ces « autres », ces résurgents, rebelles des 7 royaumes. Et peu à peu nous apprenons à découvrir qui ils sont; ces hommes et ces femmes au sang bleu dotés de mystérieux pouvoirs.

Et en parallèle c’est tout un système au relent inquisitorial qui se met en place pour lutter contre la prolifération des résurgents. Entre théocrates et gardiens, nous comprenons petit à petit les enjeux de ces sept royaumes et l’origine du sang bleu.

Je fut immédiatement happée par ce roman au style parfaitement maîtrisé. C’est une écriture claire et stylisée qui nous enveloppe, nous amenant à travers les montagnes sauvages des crêtes de l’Ouest. Nous voyageons principalement au côtés d’Orville, petit personnage qui prendra de l’ampleur au fur et à mesure de son périple. Mais l’auteur nous amène également à découvrir les terres du premiers royaume, de sa capitale, Gradlyn à l’île du Goulet en passant par le marquisat de Vallade. Ce premier tome à donc pour principal intérêt de poser les personnages et le monde dans lequel ils évoluent. Le début du roman est pour cette raison un peu lent mais n’en est pas pour autant dénué de charme.

Puis petit à petit, Régis Goddyn nous ouvre à d’autres personnages et notamment à la mystérieuse Rosa, enfant étrange aux capacités insoupçonnées malgré son sang rouge. L’auteur offre dés lors une nouvelle perspective à son roman et à son monde, nous laissant envisager une autre tournure. La deuxième partie de ce premier tome se consacre ainsi plus aux personnages dans leur propre évolution et à la découverte des interactions entre les uns et les autres.

 Ce premier tome est donc une plongée réussie dans le monde des 7 royaumes. Le cycle prévoit sept tomes, laissant présager une belle aventure si elle ne s’essouffle pas trop tôt.

LineTje

Fiche Technique : Le sang des 7 rois de Régis Goddyn, Livre 1, Édition :  l’Atalante, Collection : la dentelle du Cygne, 2013, ISBN : 9782841726257, 416 pages, 21€

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :