Archive for the ‘ Témoignage ’ Category

La gueule de leur monde d’Abram Almeida

couv17617424

Lorsqu’un jeune diplômé africain se décide contre tout bon sens à rejoindre la horde de migrants qui tente de traverser la méditerranée pour atteindre l’Europe, on se doute déjà que quelque chose ne tourne pas rond dans ce monde. Mais comme tous ces indésirables fuyants la guerre, la famine ou Dieu sait quelle autre calamité dont seul le tiers monde a le secret, il a ses raisons. Il est pourtant bien loin de s’imaginer ce qui l’attend au cours de son périple où rien, mais alors vraiment rien ne se passe comme prévu. Dehors il y’a désormais des djihadistes qui redessinent la figure du monde à l’arme lourde, des forces de l’ordre qui ne savent plus où donner de la matraque, des malfrats de tous bords qui font des affaires avec des vies humaines, le tout dans le dos de gouvernements trop occupés à se refiler tout ce monde de misère envahissante. Notre héros lui ne voit pourtant aucune incohérence à toutes les invraisemblances de ce monde, c’est un Candide des temps modernes. Avec trois compagnons de route aussi touchants que comiques, il arpente les sentiers de la migration sans se soucier de ses dangers. Ces drôles de lurons arriveront-ils au terme de leur voyage ? Celui-ci en vaudra-t-il la peine ? Quoi qu’il en soit, l’Europe n’a qu’à bien se tenir… Ils arrivent ! « 

Mon avis

Lire la suite

Publicités

La couleur pourpre d’Alice Walker

La-couleur-pourpreDans la grande tradition du roman sudiste, La Couleur pourpre, qui dénonce l’oppression raciale et sexuelle dont furent victimes les femmes noires, a fait date. Celie et Nettie sont deux soeurs séparées à l’adolescence mais liées par un amour indéfectible que ne terniront ni les brimades ni le mépris, ni les guerres ni l’absence. Celie, mariée enfant à un homme violent, ne reçoit pas les lettres que lui adresse Nettie, devenue missionnaire en Afrique, car son mari les subtilise. Ignorant l’adresse de sa soeur, elle-même envoie ses lettres au Bon Dieu. Une correspondance sans espoir de réponse. Une correspondance qui sauvera les deux femmes du désespoir.

Lauréat du prix Pulitzer et de l’American Book Award en 1983, La Couleur pourpre a été adapté au cinéma en 1984 par Steven Spielberg.

Mon avis:

Ce livre raconte l’histoire d’une femme simple Celie. Elle raconte sa vie au bon dieu par lettre interposé car elle ne peut la raconter à sa soeur.

Celie est quelqu’un qui endure sa vie difficile sans oser se révolter. Car malheureusement, Celie et toutes ses proches sont des femmes noires qui subissent l’oppression raciale de leur époque. Celie fait partie de ces femmes qui trouvent normal de se faire battre par leur mari, de se faire rabaisser chaque jour.

Lire la suite

Les bracelets rouges d’Albert Espinosa

  • Les-Bracelets-rouges

     

     

De 14 à 24 ans, Albert Espinosa a vécu à l’hôpital, entouré d’adolescents de son âge, tous atteints d’un cancer. Ensemble, ces êtres Soleil, comme il les appelle, ont essayé de mener une vie normale et d’être solidaires pour lutter contre la maladie. Donner un sens à la vie. Croire en l’amitié, en nos rêves, pour qu’ils deviennent réalité. Etre capables d’accueillir ces êtres Soleil chaleureux et rassurants qui nous apprennent à nous aimer chaque jour tels que nous sommes. Biographie Albert Espinosa Puig est un ingénieur industriel, écrivain, acteur et réalisateur du cinéma espagnol. Il est découvert comme écrivain avec le livre « 4ª Planta » (2003) où il explique son expérience à l’hôpital, en montrant une réalité pleine de vie, de jeux et d’espoir. Ce livre est adapté au cinéma.
Mon avis
Lorsque la série est sortie à la télé, j’ai voulu la regarder car je n’en entendait que du bien. Mais je l’ai malheureusement raté. Quel bonheur pour moi quand j’ai vu que finalement le livre existait et qu’en plus le film s’en était inspiré. Je me suis donc empressé de l’acheter. Mais je n’avais absolument pas compris le concept du livre. Je m’attendais a une biographie, à ce que l’auteur nous raconte sa vie et la vie de ses amis dans ces moments si spécial. Mais pas du tout. Lire la suite

Un jour de ta vie de Véronique Rivat

51qhxZvBMXL

Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément. Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron.
Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête.
Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate.
Mon avis:
Je suis quelqu’un qui lit différents styles et qui apprécie le changement. Il y a cependant certains styles qui reviennent plus régulièrement: par exemple, les histoires vraies.

Lire la suite

Mes années croquemitaine d’Anne Feugnet

mes-annees-croquemitaine-epubAprès avoir eu deux garçons, mes parents voulaient une petite fille sage. Raté, je fus un vrai garçon manqué et une petite peste, mais c’était pour la bonne cause : m’amuser !
Bon d’accord, voler ça n’est pas bien, surtout le curé. Dénoncer son frère pyromane non plus. Torturer de pauvres mouches innocentes ou faire du vélo sur l’aéroport, n’en parlons même pas ! …

Mon avis:

J’ai demandé ce livre en service presse car j’aimais l’idée de lire un livre qui se passe en partie dans mon département: la Charente.

Et j’avoue ne pas avoir été déçue, j’ai apprécié de retrouver le nom de villes que je connais. Mais finalement, ce que j’ai le plus apprécié, c’est de retrouver les bêtises de la jeunesse.

Lire la suite

Le rêve du village des ding de Yan Lianke

Le-reve-du-village-des-DingSous les rayons du soleil couchant, la plaine du Henan est rouge, rouge comme le sang. Ce sang que vendent les habitants du Village des Ding pour connaître une vie meilleure. Mais, quelques années plus tard, atteints de « la fièvre », ils se flétrissent et quittent ce monde, emportés par le vent d’automne comme des feuilles mortes. Seul le fils du vieux Ding, qui a bâti sa fortune sur la collecte du sang, continue de s’enrichir en vendant des cercueils et en organisant des « mariages dans l’au-delà » pour unir ceux que la mort a séparés. « Le Rêve du Village des Ding » est un roman bouleversant. Bouleversant par la tragédie qu’il raconte, bouleversant parce qu’il n’est que la fiction d’une réalité plus terrible encore. C’est l’histoire de centaines de milliers de paysans du Henan contaminés par le sida que l’auteur évoque dans ce roman d’une émotion poignante, traversé de rêves et de prémonitions. « Colère et passion sont l’âme de mon travail », dit Yan Lianke. Son livre est toujours interdit en Chine et l’auteur privé de parole. 

 

Mon avis.

J’ai reçu ce livre dans mon abonnement kube (Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une box de livres).  Le principe de cette box c’est que nous choisissons un thème, un style et un libraire nous envoi un livre correspondant à notre recherche. Mais ce n’est pas nous qui choisissons. J’adore le concept….

Enfin, javais demandé un témoignage en littérature étrangère. J’ai toujours une idée de ce que je devrais recevoir. Je m’attendais à un livre dans le style « jamais sans ma fille ».

Autant vous dire que quand j’ai reçu « le rêve du village des ding », je me suis demandé ce que j’allais en faire. Lire un livre sur un village atteint du sida ne me tentait pas franchement. Je me suis dis « il faut avoir le moral pour lire ça.. . » Lire la suite

Freaks’Squeele de Florent Maudoux

Parmi la multitude de parutions de bande dessinée, tous formats confondus, certaines peuvent être considérées comme des OVNI (Objet Vendu Non Identifié). C’est le cas de Freak’s Squeele, un mélange détonnant qui emprunte à tous les genres pour nous offrir un chef d’œuvre à consommer sans modération…

freaks-squeeleDans l’ombre de la prestigieuse université de Saint-Ange, la FEAH (Faculté d’Etudes Académiques des Héros) propose de former des héros de seconde zone dans un cursus de trois ans. La nouvel promotion de première année est arrivée et parmi eux peut-être de futurs super-héros… ou pas. Lors du premier cours de travaux pratiques les groupes et les affinités se forment, c’est ainsi que se rencontrent les trois personnages principaux : Chance d’Estaing la démonette excentrique, la dangereusement belle asiatique Xiong Mao et le monstrueux Ombre de Loup. Ensemble ils vont devoir surmonter de nombreux obstacles et passer des examens plus farfelus les uns que les autres, organisés par le mystérieux directeur de la faculté. Mais les étudiants ne se doutent pas qu’ils font partis intégrantes d’un plan machiavélique de ce dernier….

Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :