Archive for the ‘ Nos autres auteurs ’ Category

Les lunes de sang d’Anaïs Cros

Dans le monde de la littérature Sherlock Holmes est devenu une figure emblématique. Mille fois réinventé, mille fois réadapté, il a traversé les époques, traversé les continents. Chacun y apportant sa touche personnelle, sa propre vision du personnage. Et dans cet univers où tout est possible, il ne pouvait que franchir les barrières de la fantasy pour se réinventer dans un monde peuplé d’Elfes et de Nains. C’est ce qu’Anais Cros à fait dans son roman Les Lunes de Sang.

cvt_Les-Lunes-de-sang_3561En fan du monde de Sherlock Holmes, l’auteur  à voulu rendre hommage au célèbre détective. Si, lors des premières pages j’ai crains que ce ne soit qu’un remake fade et sans grand intérêt, Anais Cros a su se détacher des romans d’Arthur Conan Doyle pour faire son propre récit. Pour notre plus grand bonheur, les caractères des personnages sont bien ceux de Sherlock Holmes et de John Watson, mais Listak et Ervrhal ont leur propre histoire et leur propre destinée. Lire la suite

Le carnaval aux corbeaux – Tome 1 Le Nibelung – d’Anthelme Hauchecorne

Une brume envahie la petite ville de Rabenheim. Le soleil s’obscurcit, les corbeaux  se rassemblent jugeant le monde de leur air narquois. Et dans cet atmosphère digne d’Halloween, l’abracadabrantesque carnaval s’installe aux risques et périls de ses habitants.

le-carnaval-aux-corbeaux

« Les revenants raffolent de gens bizarres doués d’imagination, des tonnes d’imagination. Ils adorent que l’on gribouille, que l’on chante faux, que l’on danse à s’en ficher le tournis. Aussi étrange que cela paraisse, les morts adorent la vie et les arts, ils cherchent des cervelles un peu fêlées à inspirer. « 

Ça tombe bien, Ludwig Poe a le profil adéquat. Le jeune garçon de treize ans vit avec sa mère dans la vieille demeure que leur loue la veuve Schaeffer. Étrange, solitaire, il cherche un moyen de rentrer en contact avec son père, Charles, disparu le jour de sa naissance.
Lire la suite

Hôtel Olympia d’Elisabeth Vonarburg

Je ne connaissais Élisabeth Vonarburg que pour ses traductions des romans de Guy Gavriel Kay aux éditions Alire. Curieuse par nature, j’ai eu envie de découvrir ses propres écrits et son univers. Et c’est à travers son roman Hôtel Olympia que j’ai fait cette initiation.

Hotel olympiaDepuis plus de quarante ans, Danika a quitté l’Hotêl où elle vécue avec sa mère Olympia et son père Stravos jusqu’à ses douze ans. Mais lorsque ses parents divorcent, elle quitta sa mère et fut placée dans un internat où elle ne vit que trop peu son père. Quarante ans plus tard, elle ne garde qu’un souvenir amer de cet enfance si particulière ainsi que ces rêves qui l’obsèdent nuit après nuit. Dans chacun d’eux, elle retourne dans cet Hôtel où elle naquit et où ses souvenirs se confondent, s’estompent et se recréent pour devenir un songe aux frontières de la réalité.

Alors quand Stravos réapparait dans sa vie pour lui demander de revenir à l’Hôtel suite à la disparition mystérieuse d’Olympia, Danika s’y refuse. Mais voila, le testament de sa mère la désigne comme l’héritière de l’Hôtel. Pour régler les démarches administratives, Danika se verra donc dans l’obligation d’affronter ses rêves et ses souvenirs pour connaître son véritable passé.

Lire la suite

Morwenna de Jo Walton

morwenna-jo-waltonIl y a dans chaque livre une forme de magie qui nous amène à découvrir un monde, à vivre une autre vie. Il y a une forme de refuge dans chacun d’eux, où nous rencontrons de nouveaux personnages qui tantôt nous émeuvent, tantôt nous agacent mais jamais ne nous laissent indifférents.

C’est cette amour de la littérature et particulièrement de la sciences fiction-fantasy que Jo Walton nous transmets à travers son roman Morwenna.

Elle nous conte l’histoire de cette jeune adolescente qui a perdu sa sœur jumelle, Morgana, dans un accident de voiture, et qui l’a laisse handicapée. Habituée à ses  collines du Pays de Galles, elle doit fuir la maison de sa mère. Elle est recueillie par son père, Daniel, et ses trois demi-sœurs, dans une Angleterre qu’elle ne connaît pas, dans un pensionnat que ses tantes ont choisis pour elle. Différente, solitaire, l’enfant vit dans ses livres, se créant un monde où les lieux prennent les noms d’univers de fantasy et ou les fées façonnent son quotidien. Loin de sa sœur, sa moitié, elle devra réapprendre à vivre, et se réfugiera dans le seul endroit où elle se sent vraiment bien, les livres. Tolkien, Zelazny, Le Guin, Delany, ils sont nombreux, ces classiques de la littérature imaginaire, à être cités par l’auteur.

Lire la suite

Le sang des 7 rois – Livre I de Régis Goddyn

C’est comme un pèlerinage, durant lequel chaque année nous nous rendons à Nantes, à l’angle de la place Royale pour y retrouver notre petite boutique des éditions l’Atalante. C’est avec un plaisir non fin que nous y scrutons les dernières sorties, les petites pépites et les grands auteurs. Et une fois n’est pas coutume, c’est sur les conseils avisés de notre libraire préférée que j’ai découvert le roman de Régis Goddyn, Le sang des sept rois.

Le-sang-des-7-rois_6150Dans la paisible contrée d’Hautterre, nichée au creux des montagnes, la vie des habitants y est bouleversée le jour où deux enfants sont mystérieusement enlevés. Face à ce singulier événement le vicomte est amené à déclencher le Pacte, ce mystérieux serment qu’il dû prêter lors de son intronisation. Et par lui, le vicomte d’Hautterre se voit dans l’obligation notamment de répondre à toutes les exigences des Capitaine-Ambassadeur-militaire ou encore d’accéder à toutes les injonctions des théocrates de brûler les hommes, femmes ou enfants qu’ils viseront.

C’est sur une couverture superbement illustrée par Yann Tisseron que s’ouvre le roman de Régis Goddyn. Nous y suivons le périple d’Orville, simple sergent devenu Capitaine-Ambassadeur-militaire. L’homme se voit confier la mission de suivre ces « autres », ces résurgents, rebelles des 7 royaumes. Et peu à peu nous apprenons à découvrir qui ils sont; ces hommes et ces femmes au sang bleu dotés de mystérieux pouvoirs.
Lire la suite

Le cycle des princes d’Ambre de Roger Zelazny

Il y dans chaque famille des histoires de querelles, d’amour et de fraternité. Certaines qui lient à jamais, d’autres qui détruisent peu à peu tout ce que le sang pouvait lier. Les fils d’Ambre ne sont pas en reste dans ces querelles familiales où l’amour fraternel s’oppose aux rivalités de pouvoirs.

Dans cette illustre série,  Zelazny nous conte à la première personne, l’histoire de Corwin. Lorsque l’homme se réveille amnésique dans une clinique psychiatrique, il devra retrouver ses origines et réapprendre les liens qui l’unissent aux princes d’Ambre. Et peu à peu nous découvrons avec lui le monde d’Ambre, ses jeux d’influence, les luttes internes qui menacent la stabilité de tout un royaume, et de ses Ombres avec lui.

Les princes d'ambres tome 1A travers ce cycle, Zelazny signe là son œuvre majeure. Il déploie toute son imagination pour créer un univers où les mondes parallèles se dessinent telles des ondes autours du point central qu’est Ambre : « Tout n’est que l’Ombre d’Ambre. De substance, il n’y a qu’Ambre, tout le reste n’est que le reflet du réel. »

Ainsi, la Terre telle que nous la connaissons n’est que l’une des Ombres d’Ambre.

L’auteur a su créer un monde subtil où toute la magie intègre l’univers. Dans la complexité de son ingéniosité, il nous amène à découvrir peu à peu les détails, le fonctionnement de son univers où les fils d’Ambre détiennent le pouvoir. Ces princes et ces princesses peuvent jouer de leur forme, dominerles fusils d'avalon ces Ombres comme bon leur semble. Cette perception des choses leur permet de franchir les frontières entre les mondes. Pour ce faire, il leur suffit d’imaginer une possibilité et de marcher jusqu’à l’avoir atteint. Et parce qu’ils peuvent ainsi tout recréer, toutes les possibilités deviennent réelles ou  plutôt l’ombre du réel.

Mais les actes fait sur Ambre en porte les conséquences sur tous les mondes. Et Corwin devra comprendre comment réparer ses erreurs pour ne pas endommager tous les mondes.

Au delà de la création de ce monde atypique,
Lire la suite

Humanité Divisée de John Scalzi :

Retour au source réussi pour John Scalzi avec ce cinquième tome de la série Le Vieil Homme et la Guerre. Cinq ans après le quatrième tome, Zoé, il nous replonge dans son vaste univers grâce à cet excellent recueil de nouvelles. Initialement publiés en format numérique, les treize épisodes qui constituent ce roman font suite aux évènements survenus dans le précédent tome. Étant un grand fan de cet auteur et de sa série fétiche, je ne pouvais pas passé à côté de ce petit bijou à la couverture magnifique….

Humanité Divisée Lire la suite