Harry Potter – Tome 3 – Et le prisonnier d’Azkaban de J. K. Rowling 

Septembre est arrivé, l’été touche à sa fin et un sentiment de douceur me saisit. Bientôt je retrouverai le chemin de Poudlard, sa magie, sa quiétude. Un sentiment familier m’envahit. Mais il y a cette année une ambiance étrange qui règne dans le train qui mène à l’école des sorciers. Comme un brouillard qui doucement enveloppe le monde. 

Sirius Black, le dangereux criminel, s’est évadé de la prison d’Azkaban pourtant réputée inviolable. Et l’homme le plus recherché par le ministère de la magie menace la vie d’Harry Potter. A Poudlard les élèves ont été mis sous haute protection et les détraqueurs, ces ignobles créatures censées garder la prison d’Azkaban ont été placées devant les portes de l’école. Mais peu à peu, la vie reprend son cours au château : entre les entrainements de Quidditch, les cours de divination et le nouveau professeur de défense contre les forces du mal, l’année n’est pas de tout repos pour Harry, Ron et Hermione 

S’il ne devait y en avoir qu’un, ce serait surement celui-là… lui où bien le suivant : Harry Potter et la coupe de feu. Il y a dans ce tome (comme dans le suivant) un sentiment profond et intense qui me saisit à chacune de mes lectures. C’est un tome plus sombre, plus prégnant que les précédents. Il nous transporte au cœur des émotions. Alors, à l’instar des détraqueurs, capables d’aspirer les sentiments de ceux qui les approchent, je me suis nourrie de chacun d’eux : du désespoir à l’espérance. Chacune de ces sensations a vibré en moi, prêt à jaillir avec la force d’un Patronum. 

Lire la suite

La passe Miroir – Tome 2 : Les disparus du Clairedelune de Christelle Dabos

Au pôle, Ophélie, la fiancée de l’Intendant vient de faire une entrée fracassante à la cour. Malgré tous les efforts déployés par Thorn pour la protéger des intrigues de la Citacielle, il avait omis de considérer le caractère opiniâtre d’Ophélie. Désignée vice-conteuse par Farouk, l’esprit de famille, lui-même, la voilà au centre des intrigues de ce monde dont elle commence à peine à comprendre les codes. Et alors que des personnes influentes disparaissent de l’ambassade réputée être le lieu le plus sûr, Ophélie est bien décidée à percer le mystère des disparus de Clairedelune.

Si le premier tome avait fini par tirer un peu en longueur, le deuxième se recentre sur les deux personnages principaux : Thorn et Ophélie. Et cette fois ci, impossible de reprendre son souffle. Dans un rythme effréné j’ai dévoré ces pages, emportée dans un tourbillon d’intrigues où tout semble pouvoir arriver. Lire la suite

Le Fou et l’assassin – Tome 3 à 5 de Robin Hobb

Après le réel engouement que j’ai ressenti à la lecture du 2e tome de l’épopée Le fou et l’assassin, j’ai eu du mal à faire un article pour chacun des suivants. Il m’est très vite apparu difficile de trouver suffisamment de matière pour écrire sur chacun d’eux. J’ai donc préféré faire un article global sur les derniers tomes (à l’exception du sixième…) en essayant de vous révéler le moins possible de l’intrigue évidemment.

Après avoir passés des jours paisibles à Flétribois, alors que Fitz et sa fille commençaient enfin à s’apprivoiser, voilà qu’Abeille est enlevée par de mystérieux Blancs, convaincus de devoir ramener l’enfant sur La voie.

Pendant ce temps, Fitz a retrouvé le Fou. Apprenant l’enlèvement d’Abeille, tous deux n’ont désormais plus qu’une idée en tête, partir à la recherche de la petite fille et se venger du malheur que ces prophètes blancs répandent dans leur sillage. Mais si le poids des années pèse sur l’un, l’autre est quant à lui affligé de lourds sévices que rien ne semble pouvoir guérir. Il leur faudra donc vaincre leurs propres démons pour réussir à partir au secours d’Abeille, avant qu’il ne soit trop tard.

Cette saga a d’abord tout le mérite de faire apparaître Abeille. Petit personnage tout aussi intriguant qu’attachant. J’ai vraiment une affection toute particulière pour cette petite fille haute en couleur. Elle a permis d’apporter un vrai souffle nouveau aux aventures de Fitz, tout en ayant sa propre force de caractère : à la fois, douce et intrépide. J’ai été touchée par sa sensibilité, son innocence volée par ses ravisseurs.

Et puis à travers elle, j’ai vu revivre père loup, ce personnage à part entière dont j’avais tant pleuré la perte.

J’ai vécu avec joie et tristesse le retour du Fou. Lui qui a tant changé. Il en est fini de ses facéties en tout genre, de son insatiable gaieté. De son éternel mystère. Le fou n’est plus, mais reste l’inestimable ami. Reste le prophète, convaincu des pouvoirs de son catalyseur.

Lire la suite

Harry Potter – Tome 2 – Et la Chambre des secrets de J.K. Rowling

L’automne arrive, et me voilà à nouveau dans le train qui file vers Poudlard. Devant mes yeux, défilent les paysages de Grande Bretagne. Je prends un chemin que je connais déjà par cœur, pour rejoindre l’univers envoutant d’Harry Potter.

Harrry Potter et la chambre des secrets n’a jamais été mon tome préféré. Bien que tout aussi original que le livre précédent, l’histoire m’a moins enchanté. Et après ma quatrième (à moins que ce ne soit ma cinquième) lecture de ce tome, je confirme ce sentiment. Pour autant, quel plaisir de retrouver tout l’univers magique de J.K. Rowling. Alors très vite, j’ai repris ce chemin qui me mène à Poudlard, comme une éternelle écolière qui inlassablement reprend le chemin de l’école.

Après une étrange rencontre avec un elfe de maison, Harry Potter et Ron se voient bloqués au moment de pénétrer sur le quai 9 3/4. Qu’à cela ne tiennent, ils feront une entrée fracassante à Poudlard. Mais voilà, l’année ne s’annonce pas de tout repos. Entre les cours, les matches de Quidditch et les conflits qui les opposent aux Serpentards, voila qu’une étrange malédiction s’abat sur les élèves de Poudlard. Une étrange rumeur circule, la Chambre des secret aurait été de nouveau ouverte… Harry, Ron et Hermione ont bien l’intention de découvrir les secrets de cette étrange chambre…

 Dans ce second volet de la saga, nous retrouvons tous les éléments du 1er tome :  Harry, Ron et Hermione bien sûr, mais aussi le Quidditch, le détestable Malefoy et sa bande, les professeurs de Poudlard, ceux que l’on aime, comme ceux que l’on déteste. Et puis, ses tableaux, ses fantômes, les mystères qui imprègnent chaque lieu de cet immense château, comme si l’auteur voulait nous rappelait qu’il nous restait encore tant de choses à découvrir… Alors Harry Potter et la chambre des secrets est aussi l’occasion pour J.K. Rowling d’étoffer un peu plus son monde.

Lire la suite

La Passe Miroir – Tome 1 : Les fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos

Avant la terre était ronde, lisse, parfaite. Puis il y eu la déchirure.  Le monde fut divisé en arches. Petits bouts de terre suspendus, vestiges d’un monde où personne ne semble savoir ce qui s’est véritablement passé. Désormais chaque arche possède son esprit de famille et des pouvoirs qui leurs sont associés.

Et c’est dans ce monde où tout semble avoir basculé que je me suis faite engloutir. Comme aspirée par cet univers, par ces arches, par ces ruelles que j’ai arpenté aux côtés de personnages qui m’ont subjugué.

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Il ne m’a fallu que quelques pages pour me faire happer par ce roman. En quelques lignes seulement, l’autrice arrive à nous entrainer avec elle, décrivant avec talent les trames d’un monde complexe et foisonnant. Malgré tout, il demeure de nombreuses zones d’ombres qu’il nous reste à découvrir au fils du roman. Et c’est avec avidité que j’ai plongé au cœur des arches et de la Citacielle pour chercher à démêler les mystères de cet univers. Lire la suite

Artémis de Andy Weir

Après le succès littéraire et cinématographique de son premier roman, Seul sur Mars (dont vous pourrez consulter l’article ici), Andy Weir nous propulse à nouveau dans l’espace avec son dernier récit : Artémis. Cette fois c’est sur notre satellite naturelle, la Lune, que l’auteur nous envoie et nous fait vivre une aventure captivante portée par une héroïne téméraire et attachante.

Artémis est la première et unique colonie humaine extraterrestre. Cette ville lunaire, composée de « bulles » habitables reliées entre elles par des sas, abrite des milliers de personnes de toute classe, dont Jasmine Bashara, alias Jazz. Arrivée sur la Lune à l’âge de neuf ans, elle est une Artémisienne accomplie et connaît sa ville comme personne. C’est pourquoi elle excelle dans son métier de contrebandière. Grâce à son correspondant sur Terre, elle livre de nombreuses marchandises interdites à ses clients fortunés. Mais sa prochaine mission pourrait bien s’avérer plus dangereuse qu’elle n’y paraît … Lire la suite

Le Fou et l’assassin – Tome 2 : La fille de l’Assassin de Robin Hobb

Attention Spoile : cet article parle du tome 2 de la série Le fou et l’assassin. Il dévoile des éléments importants de l’intrigue de la série l’Assassin Royal ainsi que du tome 1 du Fou et l’Assassin !

Pour voir l’article sur le Tome 1 : Le fou et l’assassin de Robin – c’est ici

 

Un vent d’automne souffle sur Flétribois.  Molly n’est plus, et avec elle s’en est allée toute la douceur d’une vie paisible. Elle est partie, laissant derrière elle un mari aimant et une petite fille éperdue. Et dans ce deuil qui les accable, tout reste à reconstruire.

Fitz et Abeille se retrouvent désormais seuls. Et si Molly était tout pour eux deux, le sort d’Abeille est d’autant plus attristant. Elle qui ne vivait qu’à travers sa mère doit désormais compter sur son père pour assurer son éducation. Mais depuis les premiers jours leur relation est marquée d’une distance douloureuse. Alors peu à peu, ils doivent construire ensemble une forme de cohabitation. S’habituer l’un à l’autre et accepter que plus rien ne sera jamais comme avant. Et malgré cette distance qui demeure entre eux, il y a ce quelque chose… Ce sentiment d’appartenance qui les lie et qui doucement s’épanouit. Doucement. Comme si chacun cherchait à s’apprivoiser Lire la suite

Harry Potter – Tome 1 – L’école des sorciers de J.K. Rowling

Nos valises sont prêtes, nous attendons avec impatience le train annoncé sur le quai 9 3/4 de la gare King’s Cross. Accompagnée de Maêlle, nous commençons notre voyage vers un autre monde. Après plusieurs heures, au delà des paysages vallonnés du royaume Unis, nous voila enfin arrivés à destination.

Assise sur mon canapé, alors qu’un feu de cheminée danse dans l’âtre, j’ai le sentiment de m’installer dans la salle commune des Griffondor.  Et autour de moi, tout l’univers de mon enfance se remet en place : Poudlard et son décor majestueux.

Salle commune des Griffondor – Pottermoremania – Eklablog

Il est difficile de faire une chronique sur une œuvre aussi illustre qu’Harry Potter. Comment parler d’un univers adulé par des millions de fans à travers le monde. Ce n’est pas une nouveauté,  pas une petite découverte que j’aimerai partager avec vous… Alors retournons 18 ans en arrière. Lorsque pour nos 12 ans, on nous a offert (à mon frère jumeau et moi) un petit coffret de 3 livres. Nous voilà bientôt parti à la rencontre de ce petit sorcier, découvrant, comme des milliers d’enfants, l’école de Poudlard et ses nombreuses aventures qu’elle nous promettait. En voila, un héros pas si ordinaire : intrépide, courageux et surtout, de notre âge. Alors 18 ans plus tard, après l’essor qu’à connu cette saga, après avoir laissé le temps filé, je vais simplement essayer de vous transmettre mes sentiments retrouvés à la (re)lecture de cette saga.

Pour ceux qui seraient passés à coté :

Harry Potter c’est ce jeune garçon qui n’était qu’un bébé quand il fut déposé devant la porte de son oncle et sa tante, après la mort de ses parents. Onze ans ont passé, et le garçon a grandit entre les coups de son cousin Dudley et la maltraitance de son oncle et sa tante. Mais à l’aube de son anniversaire, voila qu’il reçoit un drôle de courrier : Il est convoqué à l’école des Sorciers de Poudlard. Là bas, il y découvre une nouvelle vie, celle d’un sorcier, mais aussi son passé. Célèbre sans même le savoir, Harry Potter apprend qu’il est le seul a avoir survécu, il y a onze ans, à l’attaque du seigneur des ténèbres : Lord Voldemort.

Accompagné de ses deux plus fidèles amis, Ronald (Ron) Weasley et Hermione Granger, ils découvrent ensemble la vie au château et vivront de nombreuses aventures.

Replonger dans l’univers de Harry Potter c’est d’abord redécouvrir tous ces petits détails qui ont fait de ce roman un monde à part entière : Lire la suite

Le Fou et l’assassin – Tome 1 – de Robin Hobb

Après m’ avoir laissé complétement désœuvrée à la fin de la saga de l’Assassin Royal, pour mon plus grand bonheur Robin Hobb nous replonge en plein cœur du Royaume des Six-Duchés à travers sa nouvelle épopée : le Fou et l’Assassin.

Attention pour ceux qui n’auraient pas fini la saga de l’Assassin Royal, cette chronique dévoile certains éléments fondamentaux de l’intrigue. Mais pour tous ceux qui en sont venus à bout, vous pouvez vous plonger sans risque dans cette article !

Nous voila donc de nouveau sur les terres des Six-Duchés. FitzChevalerie Loinvoyant, désormais connu sous le nom de Tom Blaireau, vit une vie paisible dans le domaine de Flétribois auprès de sa femme Molly et de celle qui fut presque sa mère : Dame Patience. Après plusieurs années de séparation, le couple vit enfin heureux et unis, entouré des enfants de Molly. Ayant trouvé enfin un peu de quiétude, Fitz tente d’oublier sa vie d’espion et d’assassin royal pour se consacrer à la gestion du domaine. Loin des intrigues de Castelcerf il n’aspire qu’à vieillir tranquillement auprès de celle qu’il a toujours aimé. Mais alors qu’ils célébraient la Fête de l’Hiver, une messagère est mystérieusement assassinée sans avoir pu lui délivrer son message…

Si certains livres nous donnent l’impression de vivre une autre vie, l’illustre saga de Robin Hobb fait assurément partie de cela.

Lire la suite

Enfants de la Terre et du Ciel de Guy Gavriel Kay

L’on disait autrefois « faire voile vers Sarance« . Cela signifiait « que l’on changeait d’existence, qu’on embarquait vers quelque chose de nouveau, que l’on se transformait telle une figure dans une peinture ou une mosaïque classique en devenant quelqu’un d’autre. »

Mais voila, Sarance n’est plus. Ses murs sont tombés aux mains des Asharites. Il ne reste rien de l’empire glorieux de Valérius II. Les empires se font et se défont sous le glorieux soleil de Jad ou sous les étoiles d’Ashar. Il ne reste désormais que des souvenirs de la Cité perdue et les Osmanlis qui menacent les jaddites ou nom d’Ashar.

Alors, sur terre comme sous les dômes des temples de Jad, tout ce qui avait fait la gloire de Sarance s’effrite. Ne reste que les morceaux de souvenirs, piétinés comme le furent les morceaux de mosaïques tombés.

« Rien à distinguer dans le dôme,  pas dans cette obscurité,  quoi qui pût s’y trouver, façonné il y avait très longtemps, avec ces pierres et ces morceaux de verre qui dégringolaient dans l’espace et le temps. »

Pourtant, des années après la mort de Valérius II,après que Crispin eu terminé son œuvre, nous reprenons la route vers ce que fut Sarance.

Missionné par le Conseil des Douze de la petite république de Séressa, Péro Villani, jeune peintre peu connu, a accepté de réaliser le portrait du Grand Calife à Asharia. Il devra donc se rendre au cœur de l’empire ennemi et pénétrer dans les appartements de Gurçu le Ravageur. Il sait pourtant que personne n’y est admis et que le seul fait d’y ouvrir la bouche pourrait lui valoir la mort. Léonora Valéri a reçu elle aussi une proposition alléchante de la part de la République : enfermée dans un couvent par son père en raison d’une grossesse « inadéquate », elle recouvrera sa liberté si elle espionne la petite Cité de Dubrava. Quant à Marin Djivo, issu d’une riche famille marchande de Dubrava, il a reçu le mandat d’escorter le peintre et Léonora.

Or, le vaisseau qui les amène de l’autre côté de la mer Séressinienne est abordé par un groupe de raiders senjan au sein duquel se trouve Danica Gradek, dont le destin se liera à celui du trio après la mort du médecin qui servait de couverture à Léonora.

Ils sont quatre, et aucun d’eux ne sait encore que leur quête personnelle changera à jamais le futur de tous les enfants de la Terre et du Ciel…

Aprés nous avoir plongé dans la chine Antique, Guy Gavriel Kay nous ramène sur les terres d’Europe, au cœurs du monde méditerranéen du XVe et XVIe siècle. Habitué des romans de fantasy historique, et maitre en la matière, l’auteur nous livre une part de l’histoire du monde à cette époque troublées où chrétiens et Ottomans se disputaient la domination de ce que fut l’empire Byzantin. Et c’est notamment à travers l’histoire des Uscoques, peuple chrétiens et pirates croates basé à Senj (après avoir fuit l’avancé des Turcs), que Guy Gavriel Kay a voulu nous amener dans son monde. C’est donc en reprenant à son compte le conflit ouvert qui existait entre les uscoques et la Petite république de Venise que GGK ouvre son roman. On y retrouve par ailleurs la position très particulière de cette république où le commerce dépasse les conflits de religions ; ou encore l’histoire de Dubrovnik, à travers son reflet de fantasy : Dubrava. Et comme chaque fois des personnages réels renaissent sous la plume de l’auteur, ainsi, il me semble que Gurcu le ravageur n’est autre que  Mehmet II, ou encore que Péro Villani avait existé sous les traits de Gentile Bellini.

Lire la suite