Posts Tagged ‘ Sierra Nevada ’

Wild de Cheryl Staryed : une bouffée d’air pure

La randonnée est un excellent moyen de se vider l’esprit et de se recentrer sur soi-même. Poussée à l’extrême de ses capacités, elle permet de se dépasser et de se découvrir autrement. Plus fort. Plus conscient. Le récit autobiographique de Cheryl Strayed nous le prouve encore. Elle nous fait voyager vers les paysages magnifiques de la côte ouest des États-Unis et nous émeut par son témoignage poignant au cœur d’une nature sauvage implacable….

wild

Lire la suite

Publicités

Les révoltés de Cordoue d’Ildefonso Falcones

les revoltes de cordoue« Nous croyons au même dieu, celui d’Abraham. […] ils nous jugent comme de simples chiens, comme des mules ignorantes; aucun d’eux ne s’est préoccupé de connaître quelles sont nos véritables croyances et les polémistes, les nôtres comme les leurs, dans leurs écrits et leurs discours, accentuent davantage ce qui nous sépare de ce qui pourrait nous unir. »

Les conflits entre Chrétiens et Musulmans divisent l’Andalousie du XVIe siècle. Après avoir dominés ces terres pendant plus de huit siècles, les maures se sont vus contraints de renier leurs croyances, de quitter leurs terres, de se soumettre aux dures lois que leur imposent les Chrétiens. Mais en 1568, les Alpujarras se soulèvent pour tenter de reconquérir ces terres qui furent celles de leurs ancêtres. Et dans cette révolte entre deux cultures, entre deux croyances, chacun déploie une imagination de cruauté, au nom d’un Dieu, au nom d’une domination. Les massacres sont perpétrés des deux côtés : Esclavagisme, tortures, exécutions sommaires, viols etc. Triste résonance 500 ans plus tard de la barbarie humaine.

Et au milieu de ces atrocités, Hernando Ruiz de Juviles, dénommé Hamid ibn Hamid pour les maures, tente de sauver les innocents qui croisent son chemin, qu’ils soient musulmans ou chrétiens. Fils d’une mauresque violée par un prêtre chrétien, Hernando est né les yeux bleus. Insulté de Nazaréen par ses pairs, il sera sans cesse rappeler à cette double origine par ceux qui le haïssent. Mais malgré tout, le jeune homme se fraye un chemin entre les maures et tente de sauver les êtres qui lui sont chers: Aisha sa mère, Hamid l’uléma de Juviles, Fatima… Mais dans cette guerre où musulmans et chrétiens s’entretuent, s’est avant tout contre son beau père Brahim, qu’Hernando devra se battre pour essayer de rester en vie. La haine viscérale que lui porte son père adoptif  le poussera à choisir des chemins qui iront parfois à l’encontre de sa culture et de ses croyances.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :