Posts Tagged ‘ leila meacham ’

La plantation de Leila Meacham

La_Plantation_c1_largeSilas Toliver n’a qu’un seul rêve, celui de partir pour le Texas avec sa bien-aimée Lottie, pour y établir une plantation. Mais lorsqu’il est privé de son héritage et se retrouve sans argent, il voit son rêve s’écrouler.

Fille d’un riche propriétaire terrien, Jessica Wyndham a caché un esclave fugitif. Pour laver l’honneur de la famille, son père propose un marché à Silas : il financera son expédition vers l’Ouest s’il accepte d’épouser Jessica et de partir avec elle.

Réussiront-ils à surmonter leurs différences et à vivre heureux ensemble ? Et quelle est cette mystérieuse malédiction qui semble toucher les Wyndham et les Toliver ?

Mon avis:

J’ai lu « la plantation » juste après « les roses de sommerset ». Il s’agit du 2eme tome de la saga mais finalement d’un prélude au 1er roman.

Je suis rarement fan des 2eme tome. Il s’agit souvent d’une pâle copie du 1er qui a connu du succès. Mais avec « la plantation » c’est tout à fait l’inverse. J’ai préféré ce livre.

Lire la suite

Publicités

Les roses de somerset de Leila Meacham

les-roses-de-somerset-leila-meachamHowbutker, Texas, 1916. A la mort de son père, la jeune Mary Toliver hérite de Somerset, la plantation de coton des Toliver, l’une des familles fondatrices de Howbutker. La jeune femme devra-t-elle sacrifier son amour pour Percy Warwick, magnat de l’exploitation forestière, pour faire vivre le sol de ses ancêtres ? Confrontés aux trahisons, aux secrets et aux tragédies qui les entourent, renonceront-ils à ce qui aurait pu exister, non seulement pour eux, mais aussi pour les générations futures ?
Dans ce livre haletant, Leila Meacham renoue avec les codes des grandes sagas historiques pour mieux les réinventer. Ecrit comme on filme une série TV, avec un suspense à couper le souffle, ce roman d’amour et de sacrifice fera vibrer les lectrices de Barbara Taylor Bradford et de Kathryn Stockett.

Mon avis:

En regardant le titre, j’ai eu l’impression qu’il me manquait ce livre dans ma PAL (pile à lire). Un peu comme si je trouvais « autant en emporte le vent ». J’ai eu l’impression de tomber sur un classique que je n’avais pas lu. Je ne sais pas d’où me vient cette impression de déjà vu mais uniquement du titre car pour le reste, ce livre a été une découverte pour moi, je ne l’avais jamais lu.  J’ai connu l’écriture de  Leila Meacham par la même occasion et je peux vous assurer que c’était une bonne découverte.

Lire la suite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :