Fille de Bohème de Vania Prates

Il y a des romans qui raisonnent en nous avec une vibration particulière. De ces romans qui nous ressemblent et qui finissent par s’immiscer en nous comme s’ils appartenaient à nos souvenirs.

Des romans qui nous touche tout simplement.

Ce fut le cas pour moi de Fille de Bohème de Vania Prates. J’ai gagné ce titre grâce au tirage au sort de @VendrediLecture avec la participation des éditions Charleston. Et je les remercie pour cette très belle découverte.

Alors qu’elle fêtait l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie dans un appartement chic de Paris, Mélissandre provoque une hypnotiseuse venue s’offrir en spectacle pour l’occasion.

« – Sceptique signifierait que je demande à être convaincue, alors que non, je ne pense pas que l’hypnose fonctionne aussi bien que vous le dites. […]

– Vous ne croyez que ce que vous voyez, alors acceptez un pari ! Je vais tenter de vous hypnotiser. […] Vous êtes partante? »

Quelques jours après Mélissandre se met à rêver d’Éveline : jeune voleuse qui a vécu au sein de la cours des miracles au cœur du XVIIe Siècle.  Et alors que ça vie semblait toute tracée : appartement luxueux, fiancé « idéal » et boulot très bien payé,  Mélissandre se met peu à peu à remettre en cause toute son existence pour suivre les traces de celle qu’elle fût, dans une vie antérieure.

Lire la suite

Publicités

Filles du désert Chris Bohjalian

Filles_du_desert_c1_largeAlep (Syrie), 1915. 
Elizabeth Endicott, une jeune Américaine, arrive en Syrie durant le génocide arménien. Elle se lie d’amitié avec Armen, un ingénieur arménien qui a perdu sa femme et sa fille. Mais très vite, Armen quitte Alep pour s’engager dans l’armée anglaise. Il entame alors une correspondance avec Elizabeth et comprend qu’il est tombé amoureux de la riche Américaine, si différente de la femme qu’il a perdue.
Bronxville, banlieue de New York, 2012.
Laura Petrosian, romancière, n’a jamais accordé beaucoup d’importance à ses origines arméniennes. Jusqu’au jour où une amie l’appelle : elle croit avoir reconnu la grand-mère de Laura sur une photo tirée d’une exposition au musée de Boston. Laura entreprend alors un voyage à travers son histoire familiale et découvre un terrible secret enfoui depuis des générations…

 

Mon avis.

Pour résumer, je dirais que j’ai apprécié ce livre autant que je l’ai détesté.

J’ai adoré ce livre pour la façon qu’a Chris Bohjalian de nous raconter cette histoire comme si nous la vivions nous même, avec force de détails et de réalisme mais j’ai détesté ce livre car il m’a rappelé que ce livre est malheureusement basé sur des faits beaucoup trop réels, une horreur de l’histoire qui n’aurait pas dû exister et qui ne devrait plus exister.

Lire la suite

L’ange de Marchmont Hall de Lucinda Riley

9782368121801Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.

Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.

Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

 

Mon avis

J’ai plusieurs livres de Lucinda Riley dans ma PAL (pile à lire) mais c’est la première fois que je lis un de ses ouvrages. Et j’ai beaucoup apprécie son style.

Les sujets abordés ne sont pas forcément faciles mais j’ai eu l’impression de lire un livre tout en douceur. Je ne sais pas d’où me vient cette sensation mais si je devais trouver un mot pour qualifier le style d’écriture, ce serait la douceur.

Greta est une femme d’un certain age qui a oublié toute une partie de sa vie suite à un accident. En revenant sur les lieux qui ont marqué sa vie, les souvenirs vont peu à peu revenir. Et comme tout le monde, les souvenirs ne sont pas tous heureux. Une seule constance dans cette vie, David, son cher ami qui aura traversé ces nombreuses années avec elle, éternel soutien et ami.

Lire la suite

La plantation de Leila Meacham

La_Plantation_c1_largeSilas Toliver n’a qu’un seul rêve, celui de partir pour le Texas avec sa bien-aimée Lottie, pour y établir une plantation. Mais lorsqu’il est privé de son héritage et se retrouve sans argent, il voit son rêve s’écrouler.

Fille d’un riche propriétaire terrien, Jessica Wyndham a caché un esclave fugitif. Pour laver l’honneur de la famille, son père propose un marché à Silas : il financera son expédition vers l’Ouest s’il accepte d’épouser Jessica et de partir avec elle.

Réussiront-ils à surmonter leurs différences et à vivre heureux ensemble ? Et quelle est cette mystérieuse malédiction qui semble toucher les Wyndham et les Toliver ?

Mon avis:

J’ai lu « la plantation » juste après « les roses de sommerset ». Il s’agit du 2eme tome de la saga mais finalement d’un prélude au 1er roman.

Je suis rarement fan des 2eme tome. Il s’agit souvent d’une pâle copie du 1er qui a connu du succès. Mais avec « la plantation » c’est tout à fait l’inverse. J’ai préféré ce livre.

Lire la suite

Les roses de somerset de Leila Meacham

les-roses-de-somerset-leila-meachamHowbutker, Texas, 1916. A la mort de son père, la jeune Mary Toliver hérite de Somerset, la plantation de coton des Toliver, l’une des familles fondatrices de Howbutker. La jeune femme devra-t-elle sacrifier son amour pour Percy Warwick, magnat de l’exploitation forestière, pour faire vivre le sol de ses ancêtres ? Confrontés aux trahisons, aux secrets et aux tragédies qui les entourent, renonceront-ils à ce qui aurait pu exister, non seulement pour eux, mais aussi pour les générations futures ?
Dans ce livre haletant, Leila Meacham renoue avec les codes des grandes sagas historiques pour mieux les réinventer. Ecrit comme on filme une série TV, avec un suspense à couper le souffle, ce roman d’amour et de sacrifice fera vibrer les lectrices de Barbara Taylor Bradford et de Kathryn Stockett.

Mon avis:

En regardant le titre, j’ai eu l’impression qu’il me manquait ce livre dans ma PAL (pile à lire). Un peu comme si je trouvais « autant en emporte le vent ». J’ai eu l’impression de tomber sur un classique que je n’avais pas lu. Je ne sais pas d’où me vient cette impression de déjà vu mais uniquement du titre car pour le reste, ce livre a été une découverte pour moi, je ne l’avais jamais lu.  J’ai connu l’écriture de  Leila Meacham par la même occasion et je peux vous assurer que c’était une bonne découverte.

Lire la suite