Mes sacrés tantes de Bulbul Sharma

Mes-sacrees-tantesAprès La Colère des aubergines, Bulbul Sharma nous revient avec des histoires pétillantes de drôlerie. Des femmes partent en voyage, et leur vie bascule. Elles partent pour se marier, pour aller voir leur fils, pour échapper au crime qu’elles croient avoir commis ou à une belle-famille tyrannique. Sous leurs regards baissés et leurs saris chatoyants, elles cachent un coeur limpide, un courage à toute épreuve, et elles accueillent les surprises du chemin avec une sagesse relevée au sel de l’humour. Au fil de leurs voyages, défilent les paysages de l’Inde, des rizières vert émeraude aux défilés escarpés de montagne, et les rencontres improbables : danseuses travesties en veuves, raja déchu d’un palais surgi des mille et une nuits, fantôme amoureux ou ours chapardeur. Mais au détour de la route, c’est leur paysage intérieur qui soudain change : les chaînes qui entravent leurs pas depuis des siècles se font plus légères, et au bout du voyage, parfois, les attend la paix. Ou la liberté. Ou l’amour.
Les histoires de Bulbul Sharma nous prennent par la main pour nous emmener sur des chemins détournés, imprégnés des senteurs de l’Inde ; elles ont la malice de la fable, la délicatesse de la miniature indienne, la poésie des contes de fées ; et si elles nous font éclater de rire, c’est avant de nous toucher au coeur.

Mon avis:

J’ai reçu ce livre par mon abonnement Kube. Et je dois avouer que si je m’étais arrêté à la couverture, je ne l’aurais pas acheté. La couverture m’a fait penser à un livre un peu loufoque et ce n’est pas mon genre de lecture. Finalement, pas du tout. Il ne s’agit pas d’un livre loufoque sur des tantes un peu folles. Mais plutôt d’un ensemble de nouvelles sur le rôle des femmes en Inde. Ces femmes qui vivent et nous font partager un moment qui aura une répercussion importante dans leur vie.

Ces nouvelles nous immergent dans l’Inde avec ses traditions, ses conventions. Certaines histoires remontent au début des années 1900, d’autres sont plus récentes mais toutes ont un point commun: le courage des femmes.

Ce livre pourrait être écrit sur un ton triste, résigné mais pas du tout. Il est rempli d’humour, de bons sentiments et de vérité. Nous ressentons au fil des pages le vécu. Il ne s’agit pas d’une autobiographie mais de jolies histoires qui ont un fond de vie quotidienne.

Seul regret, je ne suis pas une grande fan des nouvelles, j’ai parfois l’impression de ne pas aller au bout des choses. J’aurais aimé connaître la suite de la vie de ces femmes.

Je recommande ce livre à tous les amoureux de l’Inde.

Fiche technique. Mes sacrées tantes, Bulbul Sharma édition Picquier Poche. ISBN : 978-2809701319; 272 pages, 8.10€

Digaëlle

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s