La disparition de Stephenie Mailer de Joel Dicker

La-disparition-de-Stephanie-Mailer

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres. L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration. Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer? Qu’a-t-elle découvert? Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Mon avis:

J’ai adoré les premiers ouvrages de Joël Dicker.

Il est sans conteste a classer comme mon auteur préféré. J’étais donc naturellement euphorique à l’idée de la sortie de son dernier livre.

Et alors la, déception. Les critiques sont quasi unanimes, le livre est mauvais.

J’ai donc beaucoup hésité avant de lire ce livre, je ne voulais pas être déçue. Je voulais garder pour moi la bonne image que j’avais de Joël Dicker.

Je me suis finalement lancée dans la lecture.

J’y ai rencontré Jesse Rosenberg et Derek Scott, deux policiers qui vont enquêter sur la disparition de Stephenie Mailer. Cette jeune journaliste travaillait sur un quadruple meurtre qui a eu lieu à Orphea, enquête sur laquelle Jesse et Derek ont travaillé dans leur jeunesse.

Joël Dicker à toujours aimé nous induire en erreur. Il nous fait croire à un coupable et au moment où nous commençons à penser que c’est le coupable, l’auteur nous présente un élément qui nous prouve le contraire.

L’enquête est bien tournee, il y a de nombreux rebondissements et à aucun moment je ne me suis doutée de la fin. Même si j’avoue, elle m’a un peu déçue.

Les personnages sont assez nombreux mais nous ne nous y perdons pas. Ils sont assez détaillés pour que puissions les reconnaître.

Le roman est assez long et il aurait certainement pu être raconté dans un format un peu plus court.

En résumé, j’ai trouvé cet ouvrage moins bien que les premiers. Mais je m’interroge sur mon objectivité. Est ce vraiment mon ressenti ou est ce que l’opinion des autres a agit sur avis? A vous de me dire ce que vous en pensez.

En attendant, j’ai quand même dévoré ce livre en quelques jours seulement… donc pas d’inquiétude, même si je trouve ce livre moins bons que les autres, il est quand même très bon.

Fiche technique. La disparition de Stephenie Mailer, Joël Dicker; édition De Fallois. ISBN : 1032102004 ; 640 pages, 23€

Publicités
  1. Je fais visiblement partie des quelques personnes qui ne l’ont pas trouvé mauvais ^^
    Certes, il n’est pas exceptionnel, mais en même temps il se lit bien, enfin de mon point de vue! Après c’est du Dicker avec les ingrédients qui marchent… (peut-être un peu trop d’ailleurs!) belle soirée 😊

    J'aime

      • digaelle
      • 10 juillet 2018

      Je ne l’ai pas trouvé mauvais non plus. Moins bon que les autres.. Ça c’est sûr.
      Mais pas mauvais non plus.
      Les ingrédients y sont et j’ai lu le livre en quelques jours seulement. C’est un bon livre mais pas aussi bon que ce que j’espérais… Mais il faut avouer que j’avais mis la barre très haute vu que c’était Joël Dickers. 😉

      J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :