Le Fou et l’assassin – Tome 1 – de Robin Hobb

Après m’ avoir laissé complétement désœuvrée à la fin de la saga de l’Assassin Royal, pour mon plus grand bonheur Robin Hobb nous replonge en plein cœur du Royaume des Six-Duchés à travers sa nouvelle épopée : le Fou et l’Assassin.

Attention pour ceux qui n’auraient pas fini la saga de l’Assassin Royal, cette chronique dévoile certains éléments fondamentaux de l’intrigue. Mais pour tous ceux qui en sont venus à bout, vous pouvez vous plonger sans risque dans cette article !

Nous voila donc de nouveau sur les terres des Six-Duchés. FitzChevalerie Loinvoyant, désormais connu sous le nom de Tom Blaireau, vit une vie paisible dans le domaine de Flétribois auprès de sa femme Molly et de celle qui fut presque sa mère : Dame Patience. Après plusieurs années de séparation, le couple vit enfin heureux et unis, entouré des enfants de Molly. Ayant trouvé enfin un peu de quiétude, Fitz tente d’oublier sa vie d’espion et d’assassin royal pour se consacrer à la gestion du domaine. Loin des intrigues de Castelcerf il n’aspire qu’à vieillir tranquillement auprès de celle qu’il a toujours aimé. Mais alors qu’ils célébraient la Fête de l’Hiver, une messagère est mystérieusement assassinée sans avoir pu lui délivrer son message…

Si certains livres nous donnent l’impression de vivre une autre vie, l’illustre saga de Robin Hobb fait assurément partie de cela.

En replongeant dans les aventures de FitzChevalerie, j’ai eu le sentiment de revenir chez moi, de replonger dans un monde bien connu, de retrouver des personnages qui m’ont accompagné lors de nombreuses soirées. Bien sur, ils ont vieilli. Les années ont passé pour eux aussi. Mais ils semblent heureux, simplement heureux. Alors, comme à son habitude, Robin Hobb nous emmène avec elle, dans une écriture simple et envoutante. Avec tout son talent, elle nous conte la vie de ses personnages. Simplement, doucement. Difficile de raconter le déroulé de ce premier tome sans en révéler l’intrigue… Seulement, cette vie tranquille que nous partageons avec Fitz et Molly sur plusieurs années. Leur quotidien est seulement bouleversé par ce meurtre mystérieuse ainsi qu’une arrivée impromptue …

En filigrane nous suivons également l’histoire de Castelcerf et de ses intrigues. Ortie (La fille de Fitz et Molly) y est devenue la maîtresse d’Art et par la même, le lien privilégié  de Fitz (et le notre) avec le château.  Et toujours l’ombre de Umbre Tombetoile qui n’est pas prêt à enlever sa main mise sur son ancien disciple. Il garde son influence sur celui qu’il considère comme son fils, pour le pire et le meilleur. C’est principalement par ces deux personnages que nous suivons les péripéties de Devoir et de sa mère Kettricken.

A l’instar de ses précédents romans, Robin Hobb a le talent de ne jamais nous lasser. Et si, a priori, il ne se passe pas grand chose, l’intrigue avance bel et bien. J’ai notamment été littéralement enthousiasmée par l’arrivée d’un nouveau personnage qui laisse présager d’une suite époustouflante.  Mais l’auteur n’oublie jamais ses lecteurs et nos mémoires fléchissantes, et c’est avec beaucoup de prévenances qu’elle distille les souvenirs des précédentes épopées dans ses romans. Il devient alors plus aisé de se rappeler des aventures de Fitz depuis le tout premier tome de l’Assassin Royal (même si pour ma part j’avais laissé passé beaucoup plus de temps entre les tome 6 et 7 qu’entre la fin de l’assassin Royal et le Fou et l ‘assassin). 

Ce premier tome est donc plus une mise en bouche, chargée de nombreuses promesses. Et si la fin de l’assassin Royal nous avait laissé un gout doux amer, le titre de cette nouvelle série, nous laisse espérer des retrouvailles entre FitzChevalerie Loinvoyant et le Fou (pour qui j’ai une grande affection). Alors si vous avez aimé l’assassin royal, n’hésitez pas à vous plonger dans cette nouvelle série.

Linetje

Du même auteur :

L’assassin Royal : Tome 1 à 6

L’assassin Royal : Tome 7 et 8

 

 

Fiche technique : Le Foi et l’assassin – Tome 1 – de Robin Hobb; Ed. j’ai Lu ; 2015 ;  ISBN 978-2-290-11840-5 ; Prix 8€

Publicités
  1. Ah non, ce genre d’article est trop dur pour moi! je m’enflamme quand je vois « Robin Hobb » puis je dois me forcer à ne pas lire pour ne pas me spoiler ^^’ Frustration!

    J'aime

    • Oh vraiment désolée mais dis toi que c’est pour ton bien 😁. Tu en es où dans sa saga ? En tout cas merci d’être passé 😊

      J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :