Les roses de somerset de Leila Meacham

les-roses-de-somerset-leila-meachamHowbutker, Texas, 1916. A la mort de son père, la jeune Mary Toliver hérite de Somerset, la plantation de coton des Toliver, l’une des familles fondatrices de Howbutker. La jeune femme devra-t-elle sacrifier son amour pour Percy Warwick, magnat de l’exploitation forestière, pour faire vivre le sol de ses ancêtres ? Confrontés aux trahisons, aux secrets et aux tragédies qui les entourent, renonceront-ils à ce qui aurait pu exister, non seulement pour eux, mais aussi pour les générations futures ?
Dans ce livre haletant, Leila Meacham renoue avec les codes des grandes sagas historiques pour mieux les réinventer. Ecrit comme on filme une série TV, avec un suspense à couper le souffle, ce roman d’amour et de sacrifice fera vibrer les lectrices de Barbara Taylor Bradford et de Kathryn Stockett.

Mon avis:

En regardant le titre, j’ai eu l’impression qu’il me manquait ce livre dans ma PAL (pile à lire). Un peu comme si je trouvais « autant en emporte le vent ». J’ai eu l’impression de tomber sur un classique que je n’avais pas lu. Je ne sais pas d’où me vient cette impression de déjà vu mais uniquement du titre car pour le reste, ce livre a été une découverte pour moi, je ne l’avais jamais lu.  J’ai connu l’écriture de  Leila Meacham par la même occasion et je peux vous assurer que c’était une bonne découverte.

J’ai donc commencé ce livre et je l’ai dévoré. Le livre est vraiment très bien écrit.

J’aime les romans historique et cette période tout particulièrement. J’aime aller à la rencontre de femmes qui se battent pour la vie qu’elles souhaitent avoir et ce, malgré l’adversité.

 

Le livre raconté l’histoire de Mary Toliver, jeune femme qui fait des choix qui s’avèreront décisif dans sa vie.

 

Nous commençons l’histoire par la fin. Mary est une vieille femme qui prend une décision ultime et irrévocable pour les générations futures. Cette décision surprenante nous est expliquée tout au long du récit.

Nous revenons et revivons le passe. Nous y rencontrons Mary jeune mais également Percy,  l’homme de sa vie. De multiples personnages vont faire leur apparition. Et même si Mary reste à priori le personnage principal, chacun a son  rôle et son importance dans le récit. Les personnages secondaires ne sont pas uniquement présents pour le décorum. Ils sont eux aussi attachants et sympathiques.

Cette histoire c’est aussi l’alternance entre le passe et le présent. Rachel, la petite nièce de Mary est l’avenir de la lignée Toliver.  Elle est comme Mary dans sa jeunesse. Et c’est peut être bien là le problème….

Le livre est rempli de rebondissement de toute sorte. Nous connaissons la fin dès le début du livre mais chaque étape de la vie de Mary est successivement, un déchirement, un moment de suspense, un moment de tristesse mais nous vivons également des moments de bonheurs.

 

Ce livre raconte l’émancipation de la femme, la volonté de se battre pour conserver son héritage. Mais également les choix parfois douloureux ou les hasards de la vie qui malheureusement ne sont pas toujours comme nous le souhaiterions. Toutes ces sensations, ce sont des émotions que nous vivons tous à un moment de notre vie. Nous sommes confronté à des choix, à des événements qui nous façonnent. Mais finalement, le vrai combat c’est de vivre avec ses choix et de faire en sorte de bien le vivre et que nos enfants ne subissent pas nos erreurs.

 

Les roses de Somerset est un roman qui se lit seul mais Leila Meacham a écrit un second tome qui est en fait le presquel de celui ci. Il raconte l’histoire des premiers pionniers  de cette lignée.

Après avoir terminé « les roses de Somerset « , j’ai directement enchaîné sur le second tome « la plantation » donc soyez sur que je vous donnerais mon avis très bientôt.

En attendant, je recommande ce livre aux personnes aimant les sagas romantiques du style « autant en emporte le vent ». La livre est bien écrit et vous passerez un bon moment de loisirs.

Fiche technique. Les roses de Somerset, Leila Meacham; édition Charleston. ISBN : 978-2368120002 ; 509 pages, 22.5€

 

Digaelle

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s