Hôtel Olympia d’Elisabeth Vonarburg

Je ne connaissais Élisabeth Vonarburg que pour ses traductions des romans de Guy Gavriel Kay aux éditions Alire. Curieuse par nature, j’ai eu envie de découvrir ses propres écrits et son univers. Et c’est à travers son roman Hôtel Olympia que j’ai fait cette initiation.

Hotel olympiaDepuis plus de quarante ans, Danika a quitté l’Hotêl où elle vécue avec sa mère Olympia et son père Stravos jusqu’à ses douze ans. Mais lorsque ses parents divorcent, elle quitta sa mère et fut placée dans un internat où elle ne vit que trop peu son père. Quarante ans plus tard, elle ne garde qu’un souvenir amer de cet enfance si particulière ainsi que ces rêves qui l’obsèdent nuit après nuit. Dans chacun d’eux, elle retourne dans cet Hôtel où elle naquit et où ses souvenirs se confondent, s’estompent et se recréent pour devenir un songe aux frontières de la réalité.

Alors quand Stravos réapparait dans sa vie pour lui demander de revenir à l’Hôtel suite à la disparition mystérieuse d’Olympia, Danika s’y refuse. Mais voila, le testament de sa mère la désigne comme l’héritière de l’Hôtel. Pour régler les démarches administratives, Danika se verra donc dans l’obligation d’affronter ses rêves et ses souvenirs pour connaître son véritable passé.

A travers un monde très contemporain, Elisabeth Vonarburg nous plonge dans un univers fantastique où nous ne savons plus où se situe la frontière entre l’illusion et la réalité. Nous suivons le parcours de Danika pour comprendre peu à peu ce monde qui se met en place. Et le mystère qui entoure l’Hôtel prend tout son sens au fils des pages. Car l’Hôtel rêve, il se souvient d’autres temps, et chaque fois, il se transforme au gré de ses influences, emportant avec lui ses résidents.

Le monde que l’auteur met en place est particulièrement bien abouti. Pour autant j’ai mis un certain temps à m’adapter et à arriver à tout comprendre. Mais l’auteur nous aide avec une écriture très simple qui contraste avec le fond du roman. Grâce à des jeux d’écritures, elle nous guide pour savoir ce qui relève des souvenirs/des rêves de Danika (qui devient Nikaï) et les phénomènes que l’héroïne doit affronter. Et au fur et à mesure nous découvrons son univers : ce qu’est la prame et qui sont ces primes, alternes, ordinaires et les influences des uns par rapport aux autres. Mais quand en plus des néos, archéos etc. viennent s’ajouter à cet univers, cela rajoute à la complexité de ce monde.

Au delà de cet univers fantastique, s’ajoute les alliances et des trahisons de membres (très nombreux) de la famille de Danika qui composent le Conseil d’Administration. Alors, comme Danika, on ne sait plus à qui se fier ni ce qui se trame dans cette famille où les manigances sont monnaies courantes. Et aux milieu d’eux une mystérieuse enfant dénommée Lila arrive au centre de l’attention.

Beaucoup d’éléments se chevauchent et se croisent. J’ai eu un peu de mal à tout appréhender pourtant l’auteur a réussi à me captiver pour arriver au bout de son roman. J’ai particulièrement craqué pour le chat kusmimi, en référence au thé Kusmi.

L’auteur à su réunir avec beaucoup de finesse, le fantastique, la mythologie mais aussi les nouvelles technologies. Tout se mêle et s’entremêle avec une infinie justesse soutenue par une écriture simple et fluide. Et au fil des pages le récit prend tout son sens pour devenir un roman rempli d’humour, de références et de réflexions sur un monde en perpétuelle évolution. Ainsi, on découvre la représentation d’un monde où l’amour et le chaos sont dans une incessante confrontation à la recherche de l’équilibre parfait.

 C’est en définitive une belle découverte et une plongée réussie dans l’univers d’Elisabeth Vonaburg.

LineTje

Fiche technique : Hôtel Olympia d’Elisabeh Vonarburg ; ed. Alire ; 2014 ; ISBN 978-2896151059; 465 pages ; 11,90€

Cet article est publié dans le cadre du challenge des Cinq continents proposé par drussnaga sur Livraddict

https://i2.wp.com/www.zimagez.com/miniature/latest8.png

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :