Victor Hugo – Aux frontières de l’exil de Gil&Paturaud

Il y eu de grands Hommes pour illuminer le monde de leurs pensées. De ceux qui par leur combats, leurs idéaux, ont permis au monde d’évoluer. Mais en chacun de ces penseurs élus au panthéon de l’âme humaine, réside un homme, un simple homme dont les démons peuvent parfois les dévorer de l’intérieur. Victor Hugo est l’un d’eux.

Militant, idéaliste, il a marqué la France par ses écrits et ses engagements devenus célèbres. Et pourtant, il fût un homme torturé quand en 1843 il perdit sa fille tant aimée dans un tragique accident.

victor Hugo 1

Mariée à Charles Vacquerie, Léopoldine Hugo se noya avec son bien aimée lors du chavirage de son bateau le 4 septembre 1843, alors qu’elle n’était âgée que de 19 ans. Dix ans plus tard, exilé sur l’île de Jersey en raison de son opposition au coup d’état de Bonaparte, l’écrivain se lance dans l’expérience du spiritisme pour retrouver sa fille. C’est cette période que nous content Gil & Paturaud dans leur bande dessinée Aux frontières de l’exil.

victor Hugo 2Il y a tout au long de ce récit, une profonde mélancolie qui m’a saisie. Des dessins sobres, épurés, d’une grande délicatesse viennent ajouter une note de gravité à cette atmosphère lourde de ressentit. C’est dans ce contexte que l’auteur a imaginé la quête de Victor Hugo pour connaître la vérité sur la mort de sa fille. C’est en découvrant les circonstances du drame, que l’auteur Esther Gil a mis en évidence des éléments troublants qui lui ont servit de base à l’écriture de son scénario. Elle a donc imaginé le périple de l’homme de lettres dans sa quête de vérité.

Et c’est donc l’itinéraire d’un père, exilé politique que nous suivons au victor Hugo 3cœur d’une société française en proie à la misère. Et à travers ce périple, nous croisons d’illustres personnages à l’image de Vidocq, ou de Gavroche, qui inspireront l’écrivain dans son ouvrage Les misérables.

Bien que cette quête fut inventée de toute part par l’auteur, j’ai découvert un pan plus personnel de la vie de Victor Hugo : Ses maitresses, sa quête de vérité à travers des séances de spiritisme etc. Fiction et réalité se côtoient avec une très grande justesse, nous invitant à découvrir un autre aspect de cet homme.

L’auteur nous invite également à revivre un peu de ce contexte politique des années 1850. La prise de pouvoir de Bonaparte, ses rêves de grandeur, mais aussi la pauvreté de la société françaises, ses aspirations et à travers elles, les combats de certains idéalistes, à l’image de Victor Hugo qui prendra parti contre la peine de mort. Ainsi, Gil et Paturaud consacrent quelques planches à l’histoire de John Charles Tapner, petit escroc, adultérin et coupable idéal pour le meurtre de sa logeuse Mme Saujon. Condamné par la justice anglaise, l’écrivain prend position pour commuer sa peine. Mais la politique aura raison de la vie de ce miséreux : « Bah ! Qu’importe ! Un homme pendu : et puis après? »

C’est donc une histoire poignante que nous livre le scénariste. Mais celle ci prend vie à travers les magnifiques dessins de Laurent Paturaud. Ces quelques illustrations suffiront à vous montrer tout le talent du dessinateur qu’il nous livre tout au long de ces 93 pages. Un vrai plaisir pour les yeux et l’esprit.

LineTje

Fiche Technique : Victor Hugo – Aux frontières de l’exil. Scénariste : Esther Gil, dessinateur : Laurent Paturaud ; ed. Daniel Maghen ; ISBN : 978-2-35674-031-1 ; Aout 2013; 93 pages + un dossier graphique ,

Publicités
    • ghaanindiewriter
    • 23 décembre 2015

    Tiens tiens… intéressant! J’adore hugo et je m’intéresse pas mal à cette période complexe de l’histoire. .. à voir….
    merci pour la découverte!

    J'aime

    • Très contente d’avoir pu te faire découvrir cette bd. Je l’ai empruntée à mon frère et j’ai adoré !

      J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :