Jaco the Galactic Patrolman

Presque 10 ans après sa dernière publication, le Maître du manga, Akira Toriyama, offre à ses lecteurs une histoire inédite dans l’univers de son œuvre la plus célèbre, Dragon Ball. Publié en juillet 2013 à l’occasion des 45 ans du magasine Weekly Shōnen Jump, ce récit complet arrive dans nos rayonnages 2 ans plus tard (en juillet 2015 donc!) grâce à l’éditeur Glénat. Annoncé comme les origines de Dragon Ball, il apparaît en fait très détaché de la série originelle et ne révèle (presque) rien de nouveau. Il nous permet seulement de découvrir le personnage de Jaco, apparaissant dans le dernier film d’animation La Résurection de F.

jacoJaco est un membre de la Patrouille Galactique chargé de surveiller la Terre. Sa nouvelle mission pour protéger cette dernière est d’éliminer un redoutable ennemi : un enfant du peuple Saiyan envoyé pour éradiquer les habitants de la planète. Malencontreusement, le vaisseau spatial de Jaco heurte la Lune est celui-ci est obligé de se poser sur une île où habite seul un vieux scientifique, Omori. Ensemble il vont tenter de réparer le véhicule mais les matériaux dont ils ont besoin coûte une fortune. Leur quête se complique d’autant plus que Jaco est recherché par la police après avoir secouru une demoiselle en détresse, Tights…

Akira Toriyama nous propose là un petit récit sympathique mais sans grand intérêt pour la série mère. L’éditeur nous vend l’ouvrage comme les origines de Dragon Ball mais il s’agit là d’une pure stratégie commerciale. Il existe bien sûr quelques liens qui apparaissent plutôt comme des clins d’œil. Jaco est sensé neutraliser Son Goku à son arrivée sur Terre, ce qui donne l’époque à laquelle se déroule l’intrigue. On apprend également que Bulma, que l’on rencontre à l’âge de 5 ans, a une grande sœur en la personne de Tights, qui n’existe pas du tout dans la série. Ce lien avec un des personnages centraux de l’univers est assez surprenant voir incompréhensible et du coup apparaît artificiel pour but d’accentuer le lien avec la série. On retrouve dans ce récit le style des premiers Dragon Ball, plutôt humoristique, avec des personnages amusants et des situations farfelues. La fin est plutôt amusante (quoique un peu puérile) quant à la façon dont Jaco « rate » l’arrivée de Son Goku.

L’auteur nous offre aussi un court récit très intéressant, à la fin de l’ouvrage, où l’on découvre les parents de Kakarotto (qui deviendra une fois sur Terre Son Goku). On pouvait déjà voir son père, Baddack, dans le film d’animation Le Père de Son Goku, et désormais on connait sa mère, Gine. On suit leurs derniers instants, lorsqu’ils envoient leur fils dans un module spatial vers la Terre (tient comme Superman!) avant que Freezer ne détruise la planète Végéta.

Photo de famille!

Petit photo de famille!

Un petit moment de lecture agréable qui amusera les fans du chef-d’œuvre d’Akira Toryama.

Ludo

Fiche technique : Jaco – The Galactic Patrolman ; Auteur : Akira Toryama ; Ed. Glénat ; ISBN : 9782344006603 ; 248 pages ; Prix : 10€75

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :