La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

C’est une histoire de noires, des bonnes comme il y en avait beaucoup à Jackson, dans le Mississippi dans les années 1960. Elles travaillent chez les blancs pour des salaires de misère. L’esclavage est aboli depuis la fin de la guerre de sécession, mais reste la ségrégation dans les états du sud ; Cette séparation entre les noirs et les blancs, ces lois qui interdisent aux noirs de fréquenter les même écoles que les blancs, ces règles implicites qui interdisent à un blanc de devenir l’ami d’un noir. Malgré tout, des liens se créent avec les enfants que ces bonnes vont élever, ces femmes blanches pour qui elles éprouvent inexorablement une certaine affection. Ce sont ces histoires d’amour, de haine, de colère que l’auteur Kathryn Stockett a voulu traduire dans son livre La Couleur des sentiments.

L’histoire est écrite à la première personne du singulier. Pourtant, nous suivons trois personnages à la fois. Deux bonnes, Aibileen et Minny, et une blanche, Miss Skeeter. Chacune raconte son histoire avec la vision qui est celle de sa position dans la société. Dans une écriture simple et fluide, l’auteur nous révèle peu à peu ce qu’était l’ambiance dans le Jackson des années 1960. Des bonnes, presque invisibles qui travaillent jours après jours dans les demeures de blanches. La situation est tellement banales que jamais personne n’a pensé à leur demander ce que ça faisait de travailler pour une blanche. Cela change le jour où Miss Skeeter décide de leur poser la question. Mais il n’est pas si facile pour des noires de révéler à une blanche ce qu’elles pensent des autres blanches. Surtout quand leurs maris, leurs frères, leurs fils qui ont osé revendiquer des droits subissent des représailles pouvant aller jusqu’à la mort. Pourtant, ces femmes n’ont pas que des reproches à dire, bien au contraire. Il y a souvent de l’affection pour les familles pour qui elles travaillent et surtout pour les enfants qu’elles élèvent.

Cette histoire est une fiction, pourtant, à la fin du roman, l’auteur nous révèle qu’elle est l’une de ces enfants élevée par une bonne noire. C’est pour elle qu’elle a voulu écrire ce roman, pour lui rendre hommage. Et nous découvrons que Aibileen, Minny, Louvenia, et toutes les autres bonnes ont chacune quelque chose de la vraie nurse de l’auteur. Et par ce témoignage, l’auteur nous révèle tout l’amour qu’elle a eu pour celle qui l’a élevé. Elle nous avoue a demi mot la honte de ne jamais lui avoir demandé quels étaient ses sentiment et aussi le regret qu’elle soit décédée sans avoir pu voir son livre.

En définitive, ce roman est à la fois un témoignage sur la condition des noirs mais aussi une lueur d’espoir pour la fin d’un racisme primaire. Un très beau roman qu’on lit d’une traite.

Après avoir fait parti des meilleures ventes pendant plusieurs mois, le roman vient d’être adapté au cinéma. Le film vient de sortir !. Pour ma part, j’ai bien envie de voir ce que cela peut donner.

Lintje

Publicités

3 réflexions sur “La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

  1. J’ai vu le film, sans savoir que c’était un livre à la base. J’ai bien envie de le lire. Le film était très chouette en tout cas, j’ai passé un bon moment. Par contre il est sorti il y a longtemps tout de même, ils sont pas un peu en retard dans ton ciné ?

    J'aime

    • Ahah, j’avoue tout, j’habite à la campagne, en gros on a le droit à deux films par semaine 😉 Je t’avoue que j’ai vu qu’il était en ce moment au ciné mais je ne sais pas du tout depuis combien de temps il est sorti. Le livre vaut vraiment le coup.

      J'aime

  2. Pingback: La couleur des sentiments – Kathryn Stockett | La BiblioBlog de Maêlle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s