Voyages avec Jon Krakauer…

Né en 1954 à Brookline, le journaliste américain, Jon Krakauer est un amoureux de la montagne. Sa passion le pousse à gravir les plus hauts sommets de la Terre parmi lesquels le toit du monde : l’Everest. De ses expériences d’alpiniste, il écrira de nombreux articles, surtout dans le magazine Outside. Il est également l’auteur de quatre livres (trois traduits en français) dont le plus célèbre reste Into the Wild connu pour son adaptation au cinéma par Sean Penn en 2007.

–          Voyage au bout de la solitude (Into the Wild) : ce récit biographique, publié pour la première fois en 1996, constitue la version longue d’un article intitulé Death of an Innocent publié dans le magazine Outside en janvier 1993. Il retrace le voyage de Christopher McCandless à travers l’Amérique du Nord. En juillet 1990 ce jeune diplômé, originaire de Virginie, décide de tout plaquer et de partir pour un périple qui se terminera tragiquement en Alaska en août 1992. Grâce à une enquête poussée et des témoignages poignants, Jon Krakaeur nous fait vivre l’épopée de cet idéaliste aventureux à travers des étendues sauvages et des paysages paradisiaques à vous coupez le souffle.

Le sujet est abordé différemment dans les deux formats (livre et film) : le livre se base sur l’enquête effectuée par Krakauer (interviews des parents et amis, reconstitution de la piste…) alors que le film retrace le voyage de Chris McCandless (interprété par Emile Hirsch) en étant à ses côtés. L’un et l’autre se complètent pour former un chef-d’œuvre qui nous montre que notre belle Terre recèle encore de magnifiques coins de paradis.

–          Tragédie à l’Everest (Into thin Air) : Mai 1996, quatre expéditions partent escalader le sommet le plus haut du monde (8848 m) : huit alpinistes, dont deux guides chevronnés, ne redescendront jamais. Jon Krakauer est envoyé, par le magazine Outside, faire un reportage sur le nombre toujours croissant d’expéditions commerciales sur le mont Everest. Accompagné de plusieurs alpinistes plus ou moins expérimentés et d’un guide dont la réputation n’est plus à faire, il atteint le sommet le 10 mai après une montée éprouvante. Mais comme il est dit plusieurs fois dans le récit « le plus dur ce n’est pas de monter mais de redescendre ». Et ce jour là, une tempête fait rage en plein milieu de l’après-midi, rendant la descente non pas difficile mais mortelle. Ce récit publié en 1997 (environ 6 mois après son retour) est une vraie bouffée d’oxygène, il est totalement captivant et la fin vous laisse les larmes yeux.

–          Rêves de Montagnes (Eiger Dreams) : Ce recueil de 12 récits édité en 1999 fait voyager le lecteur de l’Eiger au canyon du Colorado, de l’Alaska à l’Himalaya. A travers des portraits d’alpinistes passionnés, il nous entraine dans des ascensions plus spectaculaires les unes que les autres.

Pour tous ceux qui aiment les aventures à la Jack London, les récits authentiques de Jon Krakauer vous feront découvrir des sites extraordinaires et vivre des expériences littéraires incomparables.

Fiche technique :

Into the Wild : éd. Presse de la Cité, ISBN : 9782258075764, prix : 19€

également disponible : éd. 10/18, ISBN : 2264048301, prix : 7,40€

Tragédie à l’Everest : éd. Presse de la Cité, ISBN : 2258048621, prix : 20€

Ludo

Publicités
  1. J’avais beaucoup aimé Into the wild, plein d’humanisme et belles images de la Nature, pas aussi bonne que l’on veut bien le dire (je dis ça, tout en étant écolo). Ce film m’a beaucoup touché.

    A.C.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :